Campagne virtuelle !

Que ceux qui pensent que les jeux vidéo sont limités aux enfants regardent autour d’eux : leur famille et leurs amis ne rentrent plus dans cette catégorie et pourtant peut-être que certains d’entre eux sont confrontés aux jeux vidéo occasionnellement.

Où sont les publicitaires ? Juste à côté, puisque certains d’entre eux ont vu l’opportunité et voient aujourd’hui les jeux vidéo comme un véritable support de communication où l’on peut placer des produits ou introduire des messages publicitaires.

Mais en quoi consiste véritablement la publicité dans les jeux vidéo et quelles sont ses différentes formes ?

Le « in-game advertising » prend en réalité différents aspects. Le plus traditionnelle consiste à incorporer des panneaux/affiches publicitaires aux environnements virtuels créés par les jeux, notamment ceux d’environnements urbains. Cela a mené à une démarche plus recherchée : le placement de produits. Cette méthode s’inspire de l’idée d’exposer produits et marques au cinéma ou dans les séries télévisées (les films James Bond sont un modèle classique de placement de produit avec les automobiles par exemple) – cf article James Bond sur le blog). Le jeu vidéo y ajoute une spécificité : le joueur peut interagir avec le produit, le but étant de le faire de la manière la plus active possible. Cela va du choix de sa paire de chaussures Adidas dans Pro Evolution Soccer à l’utilisation d’un téléphone Nokia dans son Splinter Cell préféré.

La nouvelle tendance est d’utiliser Internet et les technologies en réseau afin de développer de la publicité dynamique, celle pouvant changer et être mise à jour dans les jeux.

Ainsi, on achète un espace dans un jeu vidéo comme on achète un spot de 30 secondes en « prime time ». Les conséquences de la publicité dynamique sont que les messages peuvent changer avec le temps en fonction de la cible choisie ou selon les positions géographiques, et qu’elles sont toujours récentes, comme celles que l’on croiserait dans une station de métro.

Des entreprises spécialisées proposent ces services pour permettre à leurs clients de modifier et placer leurs publicités dans une gamme de jeux et d’espaces virtuels qu’ils souhaiteraient. Les grands noms sont principalement américains avec Massive, IGA ou Engage2. En France, on peut par exemple trouver trois agences de ce type à Paris : Massive, Connect’In Advertising et Visibility Report. De telles entreprises sont les intermédiaires entre les annonceurs, les éditeurs et les développeurs de jeux vidéo. Elles doivent travailler en interaction avec ces différents acteurs afin d’être efficaces.

   Je pense que c’est l’une des forme de placement de produit qui va connaître le plus d’évolution sur les prochaines années.

Bonne lecture à vous,     (Article repris de Cément Bernard )

 http://www.afjv.com/press…/060922_publicite_jeux_video.htm

Axel Marquet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s