Too much et incompréhension

Le placement de produits est une science, il n’est pas si facile de devoir caser certaines marques à certains endroits. Si il est intrusif, alors il ne remplit pas sa fonction, si il est trop discret, et qu’il se fond si bien dans la masse que la marque ne se démarque pas en terme de visuel, alors là non plus il ne remplit pas sa fonction.
Le placement de produit est précis, c’est une science exacte qui doit un minimum respecter certains codes et connecteurs logiques. Si par exemple Mc Donald appelle George Lucas pour lui demander de placer un de ces fastfood dans un Star Wars, il y a une erreur de connecteurs logiques et c’est à ce moment là que la marque devient intrusive.
C’est donc pour cela que j’ai aujourd’hui décidé de vous parler du clip “She don’t need to know” de Yung Jake.

Comme précisé un peu plus haut dans ce même article, il y a des codes à respecter pour que le placement de produit respecte ses fonctions, à savoir faire de la pub pour la marque en question.

Bien entendu les marques payent pour apparaître dans ces œuvres à des fins de bénéfice sur moyen terme. Cela peut bien-sûr aider au financement de certaines œuvres. Sauf que si l’on finance son clip vidéo uniquement grâce au placement de produit et que l’on doit caser en 4 minutes près de 15 marques qui n’ont rien à voir avec le clip vidéo, c’est à ce moment là que le placement de produit perd tout son sens et devient illogique. En effet dans le clip de Yung Jake, il est tellement flagrant qu’il a du respecter des contraintes de placement de produit que cela en devient gênant.

Dans le clip vidéo apparaissent les marques suivantes :

– Beats (casques audio)

– Ciroc vodka, Belvedere, Hpnotiq, Viniq, Nuvo, Greygoose (marques de Vodkas)

– RedBull, Gatorade (boisson énergisante)

– Iphone, Macbook (produits Apple)

– Patron (marque de tequila)

– Fiji (bouteilles d’eau)

artworks-000099924818-pgmusc-t500x500

Dans ce clip vidéo américain d’une durée de 4 minutes, 14 marques arrivent a être mises en avant, des marques qui répondent a un même besoin et qui se concurrencent sur le même marché.

Arriver a faire de la pub pour 6 marques de vodka concurrentes dans le même clip vidéo fait perdre tout son sens au placement de produits et les codes ne sont pas respectés.

Bonne lecture et à bientôt,

                                                                                                                                   Les AAJAAK.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s